ACTUALITÉS

journée mondiale des animaux
DéFI s’engage à tous les niveaux de pouvoir en faveur du bien-être animal
Le vendredi 4 octobre 2019

A l’occasion de la Journée mondiale des animaux, ce vendredi 4 octobre, DéFI s’engage plus que jamais à prendre en compte le bien-être animal comme une préoccupation devenue majeure pour la plupart de nos concitoyens. Au cours de la dernière campagne électorale, DéFI a d’ailleurs été salué par plusieurs associations de protection des animaux comme le parti le plus en pointe sur cette question.

Il est plus que nécessaire de repenser notre relation à l’animal, trop longtemps considéré comme un « bien meuble », et au monde du vivant en général parce que :

  • Pour des raisons écologiques et environnementales, se pose avec de plus en plus d’acuité la question du rapport de l’animal d’élevage à l’homme et à la terre, celles de la surproduction, de la surconsommation, de l’épuisement des ressources naturelles, de la biodiversité, de la santé ;
  • Les recherches récentes en neurosciences et en éthologie démontrent que l’animal est un être doté de conscience, d’intelligence et de sensibilité ;
  • De nombreuses expériences nous montrent que l’animal peut être, à la maison, à l’école, dans les institutions spécialisées, dans les maisons de repos, en prison, et partout ailleurs, un fantastique facilitateur de lien, notamment social ;
  • La lutte contre la maltraitance, l’abandon, le trafic d’animaux passe par une conscientisation des citoyens comme des agents publics ;
  • Les expérimentations médicales sur les animaux doivent absolument faire l’objet d’une mise à plat afin d’en jauger la nécessité et les conditions ;
  • Les espèces locales doivent être protégées sans devenir invasives (stérilisation, aides à l’adoption) …

 

A tous les échelons, même le plus local, le bien-être animal peut être soutenu

Non seulement quand il concerne les animaux de compagnie, mais également les autres animaux, quelles que soient les fonctions ou rôles que l’homme leur attribue (animaux de rente, animaux sauvages, etc). DéFI s’engage dans cette direction à tous les niveaux de pouvoir :

Dans la même rubrique
“DéFI doit être le parti de l’émancipation et de la réussite sociale”
“DéFI doit être le parti de l’émancipation et de la réussite sociale”
« Compensons la perte de parking en voirie en mutualisant les moyens »
Région bruxelloise "Compensons la perte de parking en voirie en mutualisant les moyens"
« L’élargissement du Ring va à l’encontre de la logique et transformerait Bruxelles en aspirateur à voitures »
Région bruxelloise "L’élargissement du Ring va à l'encontre de la logique et transformerait Bruxelles en aspirateur à voitures"
Découvrez les infos pratiques & les programmes des candidats !
Présidence de DéFI Découvrez les infos pratiques & les programmes des candidats !
Antoinette Spaak : « Charles Michel est parti de très mauvaise façon. C’est un abandon de poste »
Grand entretien Antoinette Spaak : "Charles Michel est parti de très mauvaise façon. C’est un abandon de poste"
Un nouveau code bruxellois du bien-être animal, une priorité pour Bernard Clerfayt !
Journée mondiale des animaux Un nouveau code bruxellois du bien-être animal, une priorité pour Bernard Clerfayt !